Objectifs

Les céréales en montagne:

Autrefois, les petites parcelles cultivées en terrasse permettaient la survie dans des villages reculés comme Randonnaz et Chiboz. Seigle, orge, avoine et pommes de terre nourrissaient les familles qui vivaient dans des conditions parfois très difficiles. Le contexte socio‐économique a mené à l’abandon de la production céréalière dans ces zones marginales. Seuls témoins de ce passé, quelques vestiges de murs en pierre sèche subsistent encore sur le site.

Nous souhaitons remettre en culture les parcelles abandonnées, soit:

  1. cultiver des céréales, en particulier des anciennes variétés
  2. appliquer le savoir‐faire traditionnel lié aux techniques culturales
  3. favoriser la flore indigène liée à la culture du seigle
  4. rénover les murs en pierre sèche de façon à diversifier le paysage et favoriser la faune
  5. débroussailler d’anciennes parcelles aujourd’hui abandonnées

Les outils traditionnels

Le site de Chiboz‐d’En‐Bas abrite une ancienne grange comportant un grenier (toujours utilisé pour stocker le seigle) et une ancienne écurie. Ce bâtiment est aussi le lieu où les outils et machines utilisés pour le battage et le vannage du seigle sont entreposés.

Nous souhaitons préserver ce bâtiment et les objets qu’il abrite, c’est‐à‐dire:

  1. rénover la grange et l’écurie dans le respect de son aspect d’origine
  2. entretenir les vans mécaniques
  3. constituer une collection des outils liés à la culture du seigle
  4. acquérir le savoir‐faire traditionnel
  5. organiser des visites et démonstrations

Le moulin de Randonnaz-Chiboz-Beudon

Ce moulin à eau se situe à 1300m d’altitude, près de Chiboz, au‐dessus de Fully. Détruit par un souffle d’avalanche il y a 50 ans, il a été reconstruit en 1993 sur l’initiative de quelques habitants de Fully.

Nous souhaitons faire connaître et faire vivre le moulin, soit :

  1. moudre les céréales cultivées sur les parcelles proches
  2. créer des panneaux explicatifs pour les randonneurs
  3. assurer la pérennité du bâtiment

La farine produite à Chiboz est utilisée pour fabriquer des
pains en collaboration avec l’Association du four banal de Vollèges

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s